la Maraude

Un bénévole de l'équipe de la maraude partage un moment avec une personne sans-abri

La maraude a pour premier objectif de rétablir le lien social avec les personnes les plus fragiles.

Une présence auprès des plus fragiles

Tous les soirs, toute l'année, les bénévoles maraudeurs vont à la rencontre des personnes les plus fragiles, les plus isolées et les plus exclues, celles qui ne viennent pas jusqu’aux permanences d'accueil. Il s’agit en premier lieu d’apporter une présence, de recréer et de maintenir des liens humains, autour d’une boisson chaude et d’un en-cas. Les équipes initient un échange régulier afin de créer des relations de confiance avec ces personnes en grande détresse, afin de les inciter à se rendre ensuite à notre accueil de jour où ils pourront bénéficier d'un accompagnement complet.

Par ailleurs, les maraudeurs sont à même de réagir face aux urgences liées aux grands froids en fournissant duvets, couvertures de survie et vêtements chauds aux personnes qu’elles suivent semaine après semaine et qui refusent les solutions d’hébergement d’urgence proposées.

La maraude véhiculée a lieu six soirs par semaine. Deux maraudes pédestres ont également lieu chaque semaine. Chaque équipe est composée de trois ou quatre bénévoles.

L'accompagnement de jour

Les relations qui se lient dans le cadre de la maraude avec les personnes sans abri permettent d'entretenir ensuite avec elles un suivi plus régulier durant la journée. Cet accompagnement a lieu au sein de notre accueil de jour de l'Espace Solidarité Ramey, dans le 18e arrondissement.

L'écoute et le dialogue y sont approfondis et il devient alors possible d'épauler les personnes pour différentes formalités administratives ou pour les démarches nécessaires à un début d'insertion (domiciliation administrative, accès à la couverture médicale, etc). Les personnes bénéficiaires ont la possibilité de se déplacer pour venir par elles-mêmes à la permanence de jour ; mais nous pouvons aussi aller les chercher là où elles se trouvent.

Pour aller plus loin

Parce que l’exclusion ne se limite pas aux questions matérielles, l’équipe de la maraude met en place des actions collectives et conviviales destinées à rompre l'isolement de ces personnes très fragilisées, et à favoriser la reconstruction de liens sociaux : repas festifs préparés et pris en commun, sorties culturelles, accès aux loisirs (cinéma...), week-ends à la mer, etc.