PHILIPPINES : PROGRAMME D'URGENCE POUR LES DÉPLACÉS DU SIÈGE DE MARAWI ET DU TYPHON TEMBIN

Le 23 mai 2017, un violent conflit armé éclate entre les forces gouvernementales et des groupes inspirés par l'Etat islamique dans la ville de Marawi qui se situe à Mindanao, la deuxième île la plus grande de l'archipel des Philippines. Les combats ont poursuivi jusqu'au 23 octobre 2017, cinq mois durant lesquels la ville était en état de siège et la population prise au piège. Plus de 78 000 familles ont fui, abandonnant leurs maisons et leurs biens pour trouver refuge dans des camps avec des conditions extrêmement précaires.  

À cela s'est ajouté une autre situation d'urgence : le 22 décembre 2017, la violente tempête tropicale Tembin a balayé l'île de Mindadao affectant une nouvelle fois les nombreux réfugiés du siège de la ville de Malawi. 

LES ACTIONS DE MiHands

QUI EST mihands ?

Regroupant plus de 50 associations locales, MiHANDs (multi-stakeholders initiatives for humanitarian action against disasters) défend les droits des populations les plus démunies aux Philippines notamment face aux catastrophes naturelles. 

sur le terrain

Face à cette double catastrophe, le Secours populaire de Paris a décidé de soutenir une nouvelle fois le groupe MiHANDs dans la mise en place d'un projet d'urgence. Il visait à alléger les souffrances et améliorer les conditions de vie de 600 familles touchées à la fois par le conflit armé du Marawi et le typhon Tembin dans les provinces de Mindanao. Le programme est axé sur trois actions principale réalisées entre février et juillet 2018 : 

  • distribution de colis d'urgence (nourritures, matelas et couvertures) ; 
  • déploiement d'une mission médicale proposant notamment des soins via l'acuponcture de l'oreille ; 
  • organisation de groupes de discussions pour partager afin que ceux qui souhaite peuvent partager leur histoire, leurs émotions et peuvent échanger sur les problématiques sous-jacentes aux catastrophes naturelles. 

Ainsi, pendant six mois, les professionnels et les volontaires de MiHANDs ont pu apporter une aide matérielle et psychologique à plus de 2 700 personnes éprouvées et fragilisées par les épreuves successives subies au cours de l'année 2017. Les activités menées dans le cadre de ce projet ont également permis l'établissement de liens solides entre les familles touchées, les organismes locaux et les bénévoles du groupe MiHANDs. 

ET APRÈS ?

Au delà, le projet a ouvert la voie pour penser les enjeux de post-urgence et envisager des pistes d'actions pour réduire les risques environnementaux et les conséquences qui en découlent. MiHANDs continue de travailler dans ce sens auprès des populations. 

Pour plus d'informations sur notre partenaire, cliquez-ici.

MiHANDs en action