Palestine : ateliers pour artistes contemporains de Gaza

Genèse du projet

Les conditions de vie difficiles dans la bande de Gaza n’aident pas à encourager la création artistique, qui ne bénéficie pas d’un grand soutien. La rareté des espaces culturels constitue également un obstacle à la diffusion des œuvres des artistes gazaouis.

C’est pourquoi cette initiative a pour but de permettre aux jeunes étudiants en art de réaliser des projets innovants tout en favorisant les échanges avec des artistes étrangers et le monde extérieur de l’art.

Un artiste français a proposé au Secours populaire de monter un projet en Palestine pour de jeunes artistes, financé par la vente d’une de ses œuvres. Réunissant des professeurs du monde entier, ce projet a permis à une vingtaine d’étudiants et étudiantes palestiniens de se réunir et d’échanger dans le cadre d’ateliers interactifs. Différents cours leurs ont été proposés, afin de les former aux nouvelles techniques et aux différentes formes et expériences artistiques contemporaines : dessin libre, histoire de l’art, ateliers graphiques, techniques d’impression, installation et art vidéo.

Au terme des quatre mois d’ateliers, une exposition collective sera organisée par les étudiants, et ouvrira ses portes le 19 février prochain avant d’être présentée dans les différentes institutions culturelles de Gaza. Elle se transformera ensuite en exposition permanente, témoignant du savoir-faire des jeunes artistes.

Au-delà de ce projet, il s’agit de créer sur le long terme un espace artistique, culturel et éducatif dont pourra bénéficier l’ensemble des habitants de la bande de Gaza.

Déroulement des ateliers

Les participants sélectionnés pour ce programme ont pu assister à divers workshops, visites d'ateliers d'artistes palestiniens et cours par vidéo-conférence entre le mois de septembre et le mois de décembre 2013.

En raison de la difficulté d'obtention de permis de passage, les artistes de Cisjordanie n'ont pas pu se rendre aux ateliers et ont donc procédé par vidéo-conférences, qui se sont tenues au sein du Centre de la A. M. Qattan Foundation à Gaza. Les ateliers pratiques se sont quant à eux déroulés à la Galerie Eltiqa ainsi qu'au Centre Culturel Français de Gaza. 

Les premières séances ont été consacrées à l'apprentissage et au perfectionnement des techniques, selon l'enseignement et la supervision de divers artistes étrangers et palestiniens. Les étudiants en art ont ainsi pu s'exercer, et s'inspirer pour développer leurs idées de projet de fin de programme.

Les dernières sessions d'ateliers se sont concentrées sur les oeuvres d'art des participants. Ils ont pu bénéficier de séances individuelles et d'échanges avec les artistes qui leur ont donné des conseils sur la démarche à suivre. Les étudiants sont dorénavant fin prêts pour l'exposition finale, qui ouvrira ses portes le 19 février prochain !

Retour en images sur ce projet :