Népal : Programme de soutien aux agriculteurs népalais victimes du séisme d'avril 2015

 

Carte du Népal

Le 25 Avril 2015, un séisme de magnitude 7,8 a frappé la capitale du Nepal, Katmandou. De nombreuses répliques ont suivi, dont une de magnitude 6,7 le 12 mai. Les dommages directs ont été estimés à 7 Milliards USD. 800 000 immeubles et maisons individuelles ont été totalement ou partiellement détruits, l’agriculture, l’industrie, les services, en particulier le tourisme, ont été gravement affectés. Le réseau routier secondaire a été sévèrement affecté par les glissements de terrain, rendant très difficile la circulation des véhicules dans les zones affectées par le séisme. A cela s’ajoute un embargo décrété par l’Inde, qui perturbe gravement l’approvisionnement du pays en produits énergétiques. Plus de 6 mois après le séisme, la situation ne s’est en fait guère améliorée, en dépit de l’aide d’urgence.

Programme de soutien aux agriculteurs népalais

Distribution des semences ainsi que la fourniture du motoculteur à l'utilisation des coopératives

Distribution des semences ainsi que la fourniture du motoculteur à l'utilisation des coopératives

Au Népal, plus de deux tiers de la population vivent de l’agriculture. Suite au séisme, presque toutes les familles paysannes dans les zones rurales ont perdu leurs maisons ainsi que leurs outils agricoles, leurs stockages d’alimentation, semences et articles ménagers. L’élevage a également beaucoup souffert du séisme. Plus de 8000 grands animaux, 10 000 petits animaux et 100 000 volailles auraient été tués. L’objectif de ce programme est de permettre aux agriculteurs, dans les 5 districts les plus touchés de la région de Katmandou, de retrouver leur autonomie en leur fournissant les moyens matériels et humains nécessaires.

Soutien du Secours populaire de Paris

Le soutien du SPF Paris à son partenaire, la All Nepal Peasants’ Federation (ANPF), doit l’aider dans l’organisation de groupements économiques et coopératives facilitant la distribution de semences de légumes d’origine locale et d’outils agricoles, ainsi que la représentation des paysans au niveau politique. Le Secours Populaire de Paris finance 60 % du programme, soit l’équivalent de 15 000 USD.

Les femmes attendant la distribution des semences

Les femmes bénéficiaires

Les bénéficiaires du projet, prévu pour durer 6 mois, sont 3000 familles de paysans, soit 5000 personnes. Depuis la vague d’émigration qui touche le pays à cause de l’embargo indien, 70 % de l’agriculture népalaise sont réalisés par des femmes. C’est pourquoi l’association compte aider en priorité les femmes (qui doivent représenter au moins 50 % des bénéficiaires). Les 50 % restants concerneront en priorité les personnes âgées et les enfants.  

Résultats espérés

A court terme, les paysans recevront les moyens matériels nécessaires à la relance de leurs exploitations et pourront nourrir leurs familles, retrouvant ainsi  leur autonomie et leur mode de vie d’avant le séisme. A moyen et long terme, grâce à une formation et à des supports technologiques adaptés, ils seront capables de gérer efficacement leur exploitation et leurs ressources ainsi que de transmettre leur savoir-faire.