Haïti : renforcement et mise en réseau des écoles de proximité

contexte de l'education en haïti

En Haïti, les écoles sont pour la plupart communautaires et ce à 60 %. Le montant des frais de scolarité plutôt bas vise à une plus grande accessibilité à la scolarisation, mais provoque aussi un déficit financier chronique des établissements, une baisse de la qualité de l’enseignement et un fonctionnement inefficace.

Etat école

L'état de l'école Massacre

Dans la commune des Côtes-de-Fer, les conditions d’enseignement restent critiques. Plus de la moitié des classes fonctionnent sur le système d’un maître pour deux classes. Plusieurs ne disposent pas du programme détaillé conçu par le Ministère de l’Education Nationale (matériels et équipements pédagogiques) et de la formation professionnelle.

Des élèves en cours à l'extérieur

Des élèves en cours à l'extérieur

Par ailleurs, la précarité des conditions d’enseignement incite plusieurs enfants à quitter l’école très tôt (infrastructures non adaptées, cours dispensés sous des tonnelles en tôle ou des tentes). Ainsi, en 6 ans, le taux d’abandon de ces enfants était de 40%.

De surcroît, l’accès aux classes supérieures demande des déplacements dans les plus grandes villes où la capacité d’accueil des élèves est réduite.

Face à des populations dont l’activité principale et le premier moyen de subsistance est l’agriculture d’une part, et tenant compte des différentes catastrophes naturelles d’autre part, un des défis majeurs est d’amener les enfants et enseignants à ne pas quitter le système scolaire pour cultiver la terre.

Des élèves à l'intérieur de l'école Massacre

Elèves de l'école Massacre

Le projet

Les écoles seront rénovées et des investissements seront réalisés afin d’améliorer durablement les conditions d’apprentissage des élèves. Les principaux investissements prévus sont l'achat de matériels scolaires (manuels pédagogiques, dictionnaires, ardoises...) et de mobiliers scolaires (nouvelles armoires, pupitres...).

De plus, il est question de construire un bâtiment de 4 salles de classe pour l’école Nationale de Massacre, réalisé avec l’appui de la mission Génie civil expatriée d’InterAide.

Développement des relations avec les représentants du Ministère de l’Education

Enfin, les relations avec les représentants du Ministère de l’Education au niveau local seront développées. Les discussions porteront sur la progression des écoles vers les objectifs qualitatifs fixés, leur reconnaissance et l’attribution d’un permis d’enseigner pour les maîtres.