Térèse, 43 ans, Cameroun

Térèse, 43 ans, Cameroun

Térèse, 43 ans, Cameroun

Depuis octobre 2017 je suis bénévole à l’accueil et à la domiciliation.

Dans un premier temps, j’ai voulu être bénévole car je n’avais rien à faire. Mon bébé avait commencé l’école et j’avais besoin d’une occupation. Je voulais aussi servir et multiplier mes connaissances. Et en plus, ça peut valoriser mon CV.

Depuis 2016, je bénéficie de la carte alimentaire du Secours populaire, ce sera bientôt mon 4ème renouvellement. J’ai aussi le droit à l’aide vestimentaire, mais je trouve plus d’habits pour moi que pour mon bébé.

Cela fait 2 ans que je suis en France. Avant au Cameroun j’étais dans l’import-export et un peu dans la maintenance informatique. Le fait d’aider, ça me fait plaisir au point où quand je ne peux pas aider quelqu’un je suis embêtée.

Je n’aime pas rester chez moi, je préfère sortir, surtout quand je pense que je peux donner un coup de main.

A l’avenir, j’aimerais bien continuer à aider mais cela serait hypocrite de dire que je serai toujours bénévole au Secours populaire parce qu’il faut que je gère mon enfant, que je trouve un emploi…

Si j’ai emploi et que j’ai le temps, il n’y a pas de souci, je continuerai à aider le Secours populaire avec plaisir.