Russie : Construction d'un centre d'accueil de nuit pour les sans-abris de Saint-Pétersbourg

En Russie, une personne sans domicile officiel est privée de ses droits civils : le droit à l'emploi, au vote, et aux prestations sociales. Malheureusement, il n'y a pratiquement pas de système d'aide aux sans-abris au niveau de l'état, et les centres d'accueil municipaux de Saint-Pétersbourg ne peuvent accueillir que 221 personnes tous les jours, ce qui est loin d'être suffisant. De plus, ces centres sont réglementés selon des conditions d'accueil très strictes :  le demandeur doit fournir une dizaine de documents, bien souvent impossibles à obtenir dans ces circonstances d'extrême précarité.. 

D'après les statistiques officielles, en 2016, 1134 personnes sont décédées dans les rues de Saint-Pétersbourg, dont 728 sans domicile officiel. En outre, des centaines de personnes deviennent invalides suite aux engelures. 

Un centre d'accueil pour tous toute l'année

Nochlezhka, en partenariat avec la Fédération de Paris du Secours populaire, a d'ores et déjà mis en place un système de tentes chauffées pour accueillir les sans-abris en période hivernale, cependant le reste de l'année ces personnes n'ont nul endroit où aller. Afin de pallier à cette situation, nous œuvrons à la construction d'un centre d'accueil, ouvert pour tous, toute l'année, à quiconque en fera la demande, dans la limite des places disponibles. Le centre pourra accueillir 38 personnes et sera ouvert en complément des tentes chauffées, qui demeurent effectives. Il permettra aux sans-abris de passer la nuit au chaud et en sécurité, de recevoir des repas chauds, les premiers soins, mais aussi de prendre une douche ainsi que de laver et sécher leurs vêtements, grâce à la mise en place d'un module raccordé au réseau d'eau courante de la ville.

 

Un exemple pour la communauté

Force est de constater que les autorités gouvernementales ferment les yeux sur les milliers de personnes qui vivent dans la rue. Ce centre permettra d'attirer l'attention des habitants et des autorités de Saint-Pétersbourg quant au problème du sans-abrisme en Russie, et servira d'exemple pour l'ouverture de centres d'accueil de ce type dans différents districts de Saint-Pétersbourg et dans les régions du pays.

 

Le budget total du projet s'élève à 85 592 € et la Fédération de Paris du Secours populaire participe à hauteur de 15 000 €.