Haiti : Appui d'urgence aux communautés isolées suite à l'ouragan Matthew

CONSEQUENCES DU PASSAGE DE L'OURAGAN

Trajectoire de l'ouragan Matthew

Trajectoire de l'ouragan Matthew

A travers le pays, les zones dans lesquelles le Secours populaire francilien et son partenaire Concert-Action interviennent depuis 2010 ont été impactées.

Des pertes immédiates ont affecté des centaines d’exploitations agricoles, avec notamment la disparition du bétail et la perte de cultures. Les pistes permettant de rejoindre les villages déjà grandement isolés, quant à elles, ont été rendues impraticables. Ce sont en outre près de 600 maisons qui ont été détruites et beaucoup d’établissements scolaires ont été endommagées.

Aide d'urgence aux habitants

Dans cette situation d’extrême urgence, Concert-Action a sollicité le Secours populaire d’Île-de-France pour apporter une réponse rapide et efficace. L’objectif est de contribuer à la distribution de tôles ondulées et d'outillages permettant la réparation de 600 maisons (reconstitution des toits et mise hors-eau préalable à leur réhabilitation), la réparation des toits de 10 écoles et la réparation de corps de chaussée d'une piste rurale.

Etat des routes après le passage de l'ouragan

Moyens mis en oeuvre

Les besoins analysés font part de la nécessité d’achat de matériel à répartir entre 600 propriétaires de maisons endommagées. Les écoles recevront elles-aussi plus de 500 tôles pour permettre leur réhabilitation, et donc la reprise des cours.

Enfin, la formation et l’équipement en outillage de 12 équipes d’ouvriers pour la réalisation de travaux de reprofilage de chaussée, de stabilisation d’accotements et de curage des canaux de drainage, entraînera la reprise des transports, de l’activité commerciale et surtout l’acheminement de l’aide humanitaire.

Ces jeunes ouvriers, hommes et femmes, membres des communautés locales recevront un salaire les aidant à subvenir à leurs besoins primaires, dans cette situation où la destruction des récoltes a considérablement restreint les capacités de la population à se nourrir et à bénéficier de revenus agricoles.

Une mobilisation régionale

Dès la réception de cette demande par le Secours populaire français d'Île-de-France, les fédérations de Paris, de Seine-et-Marne, des Yvelines, de l’Essonne, des Hauts-de-Seine, du Val-d’Oise, le Comité du livre et la fédération du Doubs ont mis en place des collectes de fonds pour répondre rapidement à la situation. Grâce à la mobilisation des fédérations, plus de 65 300 € ont été réunis. Le Secours populaire d’Île-de-France a également reçu une subvention du Conseil régional d’Île-de-France s’élevant à 55 100 €.