Congo : création d'ateliers de couture pour des jeunes mères célibataires

Ateliers de formation à la couture.

Ateliers de formation à la couture au Secours populaire congolais - 2017.

Contexte

Au Congo, les familles et personnes vulnérables font l’objet de peu d’attention de la part des pouvoirs publics. Dans un contexte où les inégalités sociales et économiques se creusent, notamment entre les hommes et les femmes, les personnes les plus démunies peinent à trouver de l’aide. C’est dans ce cadre que l’Association Secours Populaire Congolais intervient, en mettant en place des programmes adaptés afin de produire à moyen et long terme des effets positifs pour les populations vulnérables.

La situation des jeunes filles mères célibataires est particulièrement critique, car elles n'ont peu ou pas été scolarisées, ce qui limite leur possibilité de trouver un emploi pour subvenir à leurs propres besoins. Ce projet entend donner de nouvelles opportunités d’emploi et d’intégration à ces jeunes femmes, qui, souvent stigmatisées et isolées, sont mises à l’écart de la société congolaise. Le projet veut donc leur apporter une formation, afin qu’elles puissent travailler et développer par conséquent leur autonomie.

Création d'ateliers de couture

ASPC

L’objectif de ce projet est de permettre aux jeunes femmes vulnérables de s’insérer sur le marché du travail. Elles bénéficieront dans cette optique d’une formation en couture.

Sept formateurs bénévoles, professionnels de la couture et membres de l’association, se chargent de la formation et du suivi du projet. La formation sera suivie par 30 jeunes filles réparties en deux groupes ; un groupe travaillant le matin et l'autre l'après-midi. La durée de la formation sera de 18 mois.

A la fin de cette formation, quelques jeunes femmes recevront des machines à coudre, pour leur permettre de créer de petits ateliers chez elles. Au vu de la demande de couturières au Congo, la formation est un atout majeur afin de rechercher un emploi dans la capitale.

  • Coût total du projet : 9424 €
  • Financement du Secours populaire de Paris : 7900 €.