BURKINA FASO : IMPLANTATION D’UN MOULIN A GRAINS AU PROFIT DES FEMMES D’UNE COMMUNE RURALE

Situé  dans la province d’Oubritenga, au cœur du plateau central du Burkina Faso, le village de Wemtenga subit les aléas d’une zone climatique de type nord soudanien caractérisée par une pluviométrie irrégulière et mal répartie dans le temps et l’espace. Doté d’une population essentiellement rurale de 1845 habitants, dont 52 % de sexe féminin, ce village souffre, comme le reste de la région, d’une situation globale de sous-développement, avec un habitat rudimentaire et des conditions sanitaires précaires qu’aggrave la prégnance des maladies tropicales, un accès à l’eau potable limité et difficile et un taux de scolarisation nettement inférieur à la moyenne nationale. Les femmes constituent 60 % de la population active du village.

Implantation d'un moulin à grains

Le pillage des grains de céréales de façon traditionnelle

Le pillage des grains de céréales de façon traditionnelle

L’Association pour la Promotion des Initiatives Locales de Développement (APPILD), association burkinabé à but non lucratif et apolitique créée en 2006 est l’initiateur de ce projet de fourniture d’un moulin à grain, dont la mise en œuvre est prévue sur 3 mois.

L’objectif premier du projet est d’alléger la pénibilité du travail des femmes, du village et des villages environnants, occupées aux travaux ménagers, en leur évitant les longues heures consacrées au pillage et à la mouture à la main des céréales qui constituent la base de l’alimentation locale. Le fonctionnement du moulin sera en lui-même générateur de revenus et permettra aux femmes du village de se lancer dans d’autres activités génératrices de revenus.

Les femmes du village entrain de piler les grains de céréales de façon traditionnelle

Le pilage des grains de céréales de façon traditionnelle

Gestion du moulin à grains

Les bénéficiaires directes du projet seront les 186 femmes membres du groupement des femmes de Wemtenga. Parmi elles, un comité de 8 membres sera constitué afin d’assurer la gestion du moulin à grains, dont le fonctionnement et l‘entretien sera confié à deux meunières assistées d’un mécanicien. Toutes recevront préalablement la formation adéquate. Au-delà de ce petit groupe, c’est toute la communauté villageoise qui sera associée à la réalisation du projet.

Le coût du projet, estimé à 7400 €, sera pris en charge à hauteur de 38 % par les bénéficiaires et 62 % grâce à vos dons !

PARTICIPEZ A NOTRE PROJET PARTICIPATIF EN LIGNE ICI !