Kako, 38 ans, Géorgie

Kako, 38 ans, Géorgie

Kako, 38 ans, Géorgie

J’ai connu le Secours populaire car une assistante sociale m’a dirigé ici pour recevoir l’aide alimentaire. Un jour je suis allé chercher un colis alimentaire et il y avait besoin de quelqu’un pour aider. Depuis ce jour, je suis devenu bénévole. Je travaille en tant que manutentionnaire au Libre-service solidaire.

En Géorgie, je travaillais dans une fabrique de cigarettes, en usine, et, du jour au lendemain, la fabrique a fermé. J’ai trouvé un autre travail dans une fabrique de jeans, mais je portais des charges lourdes et je me suis dit que je ne pouvais pas m’esquinter la santé aussi jeune.

J’ai aussi un enfant qui est devenu handicapé suite à la prise d’un vaccin. Je voulais le meilleur pour lui. Je suis parti en France avec ma famille pour voir s’il y avait mieux ailleurs.

J’ai suivi quelques cours de français mais j’ai dû m’arrêter pour m’occuper de mes enfants. Eux grandissent en France donc ils parlent bien français.

À l’avenir, j’aimerais pouvoir travailler.