Gabriel, 38 ans, Sénégal

Gabriel, 38 ans, Sénégal

Gabriel, 38 ans, Sénégal

 

Quand je suis arrivé en France, c’est mon grand frère qui m’a dit « si tu as un peu de temps engage-toi dans une association, parce que ça peut t’aider ». Je viens donc tous les vendredis en tant que bénévole pour trier le courrier. Ça ne me dérange pas de le faire, même gratuitement.

Pendant un an je n’ai pas eu d’aide, et un jour une personne m’a dit : « Pourquoi tu ne demandes pas l’aide alimentaire ? ». Je pensais que je n’y avais pas droit, mais on m’a confirmé que si. Une carte m’a ensuite été attribuée. Cela fait maintenant trois ans que je bénéficie des aides.

Ma famille est au Sénégal. Là-bas, j’étais technicien dans les télécommunications. Comme beaucoup de gens, on pensait qu’en venant ici on allait mieux réussir, côté professionnel.

Je suis des formations en ligne pour à l’avenir travailler dans le secteur informatique côté finance. J’aimerais être en freelance pour aménager mon temps et être bénévole.