VACANCES D’ÉTÉ 2019

29 avril 2019

Selon notre baromètre IPSOS/SPF 2018, 41% des français disent rencontrer des difficultés financières pour partir en vacances. Avec le Secours populaire, le droit et l’accès aux vacances, c’est tout au long de l’année en France et en Europe, quels que soient son âge, sa situation familiale, son handicap... Il est en effet vital de s’éloigner de son environnement, pour se construire et affirmer ses envies.

vacances

Les bénévoles du Secours populaire mènent de nombreuses actions pour accompagner les enfants, les jeunes, les familles et les seniors dans des projets de départs. Ce sont des projets permettant aux enfants des familles aidées par l’association de profiter de quelques jours d’évasion, loin du quotidien souvent difficile, en France, mais aussi en Europe.

 

Séjours en famille

En 2018, 129 familles ont pu partir en vacances grâce au soutien de la fédération. Ce soutien a ainsi concerné 498 personnes pour un total de 3909 journées de vacances.

Le Secours populaire accompagne les familles en difficulté dans leurs projets de vacances. Quand elles vivent des moments compliqués, elles ne pensent pas à partir.

Pourtant, le départ constitue des moments de bonheur et de détente qui permettent d’oublier le quotidien.

Les vacances en famille resserrent les liens dans une ambiance différente.

Les vacances font l’objet d’une préparation minutieuse (organisation, budget, financement...) et avec l’aide des bénévoles, les personnes en difficulté sont partie prenante.

Les familles peuvent ainsi partir au camping, en villages vacances, en séjours organisés, etc. De nombreux partenaires soutiennent le Secours populaire dans cette démarche, comme l’Agence nationale pour les Chèques-Vacances (ANCV).

 

Séjours enfants en centre de vacances et de loisirs

Grâce au soutien de comités d’entreprises et d’organismes de vacances, le Secours populaire de Paris a permis à 325 enfants de partir en vacances cet été. Ces séjours en centres de vacances et de loisirs s’adressent aux enfants dès 3 ans et jusqu’à la veille de leur majorité.

Pour ces enfants dont les familles sont en situation de précarité, ces séjours d’une à quatre semaines sont des temps de loisirs qui leur permettent de sortir de leur quotidien, de s’amuser, de faire des découvertes et de grandir. Ce sont aussi des occasions d’apprentissage de la vie en collectivité et des lieux de mixité sociale.

Chaque année, plus d’une centaine d’enfants sont accueillis par des familles de bénévoles du Secours populaire sur leur lieu de vacances. Pour ces enfants qui n’ont pas ou peu d’autres occasions de partir, ces séjours (d’une durée moyenne de deux semaines) sont une opportunité de découvrir de nouveaux lieux, de faire l’expérience d’un autre mode de vie familial et surtout de vivre des vacances épanouissantes.

vac 2

Les villages d’enfants « copain du Monde »

Le SPF accueille, au sein de ses villages d’enfants « copain du Monde », des enfants et des jeunes du monde entier. Il s’agit de réels lieux de rencontres et d’échanges autour de la solidarité.

30 villages d’enfants « copain du Monde » sont prévus, en France, en Europe et dans le monde pour l’été 2019 (15 en France et en Outre-mer et 15 en Europe dans le monde). L’objectif est de sensibiliser aux droits de l’enfant et aux valeurs du mouvement « copain du Monde », notamment en cette année des 30 ans de la Convention internationale des droits de l’enfant.

Pendant une à trois semaines, les enfants de différents pays dans lesquels le Secours populaire mène des projets sont accueillis pour des séjours d’apprentissage. Ces temps privilégiés favorisent les échanges et permettent aux enfants de se mobiliser ensuite pour développer des actions de solidarité là où ils vivent et/ou vers d’autres pays.

Au programme : activités culturelles avec visite du château de Versailles, activités sportives comme accrobranche ou vélo, loisirs, solidarité, rencontres, échanges et découverte des droits de l’enfant. 

« Cela a été très difficile les ouragans, j’ai eu très peur. Ici j’oublie un peu mes soucis. Je suis avec d’autres enfants et on s’amuse. » Rudia, de Saint-Martin, au village d’enfants « copain du Monde » en Guadeloupe en 2018

 

Les journées des oubliés de vacances

En cette année-anniversaire, les Journées des oubliés des vacances vont plus que jamais témoigner de leur bienfait et de leur raison d’être !

En effet, après le 15 août, un enfant qui n’est pas parti en vacances, ne partira plus.

Après le 15 août, le Secours populaire organise, pour tous les enfants qui n’ont pas pu partir, dans toute la France, les « Journées des oubliés des vacances ». Cette sortie permet aux enfants de vivre au moins une journée de vacances à la mer, à la montagne, au parc, au zoo, dans un parc d’attraction... Pour ces milliers d’enfants, ces journées représentent de vrais temps de vacances, de rencontres et d’émotions.

Avec le souci d’une communication harmonieuse et dans la mesure des possibilités de chacun, une date unique a été proposée pour organiser les JOV 2019 : le mercredi 21 août.

 

Les familles de vacances 

vac 3

Grâce au réseau de foyers bénévoles du Secours populaire, les enfants sont invités à passer des vacances chez une famille de vacances en France mais aussi en Europe. Ils sont accueillis bénévolement par des familles ayant souvent des enfants du même âge.

Une occasion de se faire de nouveaux amis, tout en découvrant une nouvelle région, un autre mode de vie. Des liens se tissent dans la durée et les enfants sont très souvent en contact avec les familles entre les séjours. Ces séjours en « familles de vacances » permettent aussi aux enfants de gagner en autonomie et d’élargir leurs horizons.

L’association fait appel à tous les gens de cœur. A titre d’exemple, un don de 50€, soit 12,50€ après déduction fiscale, offre une « journée de vacances » à un enfant, le Secours populaire a besoin d’argent.