Epidémie du Coronavirus et crise sanitaire en Chine, le Secours populaire de Paris se mobilise

2 février 2020

Face à cette situation, le Secours populaire de Paris lance un appel aux dons pour l’achat et l’envoi de ces équipements qui viendront approvisionner les hôpitaux chinois et leurs personnels confrontés à cette pénurie exceptionnelle. 

Les hôpitaux en Chine seront accessibles gratuitement pendant cette période, et si des solutions d’appoint improvisées et « artisanales »  sont aujourd’hui mises en place pour compenser le manque de matériel, un soutien extérieur apparait indispensable. 

Pénurie d'équipements médicaux, le personnel hospitalier improvise

Pénurie d'équipements médicaux, le personnel hospitalier improvise

Près de 100 000 masques et 6 000 combinaisons ont d’ores et déjà pu être achetés et sont en voie d’acheminement vers les régions de Wenzhou et de Ruian. Tout ce matériel viendra ainsi équiper le personnel médical de l’hôpital central de Wenzhou et de l’hôpital populaire de Ruian. 

Premier envoi de matériel médical vers les région de Wenzhou et Ruian

Premier envoi de matériel médical vers les région de Wenzhou et Ruian

Allons plus loin encore ! vous pouvez soutenir notre action en faisant un don sur : www.spf75.org en précisant « Urgence coronavirus »

Le Secours populaire français, depuis sa création, s’est toujours efforcé de « mondialiser la solidarité », et de répondre aux situations d’urgence dans toutes les parties du monde. Comme toujours le Secours populaire de Paris s’appuiera sur un partenaire local pour aider au mieux les populations touchées.

Cette initiative solidaire est menée conjointement avec l’Association des commerçants du Wenzhou, l’Association des chinois résidents en France, l’Association franco-chinoise de commerce, l’Association des jeunes entrepreneurs franco-chinois, l’Association des commerçants d’origine chinoise résidants en France, l’Association des commerçants et industriels franco-chinois et l’Association franco-chinoise de la chaussure. Des appuis de poids ici à Paris, mais donc aussi et surtout sur place pour assurer le bon déroulé logistique de l’opération. 

En outre, fidèle à sa mission de lutte contre tous les préjugés et les exclusions, il tient à marquer son soutien ici, en France, aux populations chinoises et françaises d’origine asiatique injustement stigmatisées en cette période de crise sanitaire.