La rentrée à Paris avec le SPF

3 septembre 2013

Faire face aux inégalités

De la primaire à l'université, la rentrée représente un coût toujours plus élevé. Acheter des fournitures, des vêtements, payer la cantine ou l’inscription à une activité extrascolaire devient impossible pour des dizaines de milliers de familles en proie aux difficultés de tous ordres, notamment financières. Les étudiants, quant à eux, doivent faire face à des dépenses impossibles à assumer pour certains : inscription, ouvrages universitaires, fournitures, logement... Une précarité croissante qui menace gravement l'égalité des chances dans les études.

Face à ces inégalités, les bénévoles du Secours populaire de Paris agissent. Une distribution solidaire de fournitures scolaires est proposée la semaine de la rentrée aux familles en difficulté accompagnées par l'association et aux enfants inscrits à l’accompagnement scolaire. Par le biais de l'antenne Etudiants, les étudiants en situation de précarité peuvent bénéficier de plusieurs aides matérielles adaptées à leurs besoins.

L'accompagnement scolaire

Parce que les enfants issus de familles en situation de précarité ne bénéficient pas des mêmes chances de réussite à l'école que les autres, les bénévoles du Secours populaire de Paris proposent un accompagnement scolaire tout au long de l'année.

Le contenu d'un kit de fournitures scolaires

Plus de 300 kits de fournitures scolaires ont été distribués aux enfants de familles ne bénéficiant pas de l'allocation de rentrée scolaire, ainsi qu'à des enfants inscrits à l'accompagnement scolaire.

Du primaire au lycée, les bénévoles offrent une aide au devoirs hebdomadaire, et organisent régulièrement des sorties éducatives (cinéma, musée, etc) ainsi que des activités artistiques et sportives permettant aux enfants de s'ouvrir sur le monde. L'accompagnement scolaire collectif ou à domicile concerne plus de 200 enfants à Paris, et reprendra entre le 15 septembre et début octobre.

L'apprentissage du français

La rentrée est aussi l'occasion pour les adultes ne maîtrisant pas la langue française, ou rencontrant des difficultés avec la lecture et l'écriture, d'entamer un apprentissage du français. La maîtrise de la langue est une clé pour l'autonomie et l'intégration socioprofessionnelle, c'est pourquoi le Secours populaire de Paris propose des ateliers d'apprentissage du français à plus de 200 personnes chaque année. Les cours reprennent à partir du 4 septembre.

Solidarité avec les étudiants

A la rentrée, les deux Antennes Etudiants du Secours populaire à Paris reprennent du service. Elles proposent écoute, orientation et aides matérielles adaptées aux besoins des étudiants en situation de précarité.