Cri d’alarme pour le Mali

17 janvier 2013

Depuis 1980, le Secours populaire français tisse des liens d’amitié et de solidarité avec les enfants et les familles du Mali et mène des projets de développement dans plusieurs régions du pays. Aujourd’hui, le Mali traverse une crise importante et les bénévoles du Secours populaire, se mobilisent pour venir en aide aux enfants et aux familles victimes de cette situation.

Distribution alimentaire menée par l'Association Réseau Malien d'Expertises pour le Développement (RE.M.E.DE), partenaire du Secours populaire au Mali.

Distribution alimentaire menée par l'Association Réseau Malien d'Expertises pour le Développement (RE.M.E.DE), partenaire du Secours populaire au Mali.

Photo: SPF

La situation sur place est catastrophique

Selon l’ONU, près de 150.000 personnes sont réfugiées et 230.000 déplacées. 4,6 millions de Maliens - dont 175.000 enfants de moins de 5 ans menacés de malnutrition aigüe - sont touchés par une crise alimentaire.

Distribution alimentaire menée par l'Association Réseau Malien d'Expertises pour le Développement (RE.M.E.DE), partenaire du Secours populaire au Mali.

Distribution alimentaire menée par l'Association Réseau Malien d'Expertises pour le Développement (RE.M.E.DE), partenaire du Secours populaire au Mali.

Photo: SPF

L’action du SPF

Le SPF et son partenaire, l'Association Réseau Malien d’Expertises pour le Développement (REMEDE), a déjà conduit, au mois d’octobre dernier, des actions pour atténuer les souffrances des populations déplacées du Nord dans la ville de Mopti : distribution de vivre aux familles déplacées, mise à disposition de kits sanitaires auprès de centres de santé...


Aujourd’hui, le Secours populaire et l’AMSCID (Association malienne de solidarité et de coopération internationale pour le développement) ont élaboré un programme d’urgence pour apporter une aide alimentaire et médicale à 10.000 personnes de la région de Gao, au nord du Mali. Le 16 janvier 2013, une aide médicale a été remise officiellement aux maires des communes de Bara et Boura (Cercle d’Ansongo dans la région de Gao) pour leurs centres de santé communautaires.

Avec 123 euros, le SPF est en mesure d’assurer un soutien médical et alimentaire pour 10 personnes pendant un mois (distribution de riz, mil, maïs, sucre, huile).

Une intervention humanitaire n'est possible qu'avec votre soutien financier !

L’ampleur de l’aide apportée dépendra des moyens financiers que nous réussirons à collecter.