Antennes Etudiants

Le Secours populaire agit contre la précarité des jeunes.

Le Secours populaire agit contre la précarité des jeunes.

Les bénévoles de la Fédération de Paris du Secours populaire y proposent des aides concrètes et matérielles aux étudiants en situation de précarité économique et sociale. L'objectif est de réduire les risques d’exclusion et de favoriser l’égalité des chances. 

Une écoute attentive

Le temps consacré à chaque étudiant n’est pas limité. En plus des entretiens personnalisés, les bénévoles sont disponibles pour répondre par téléphone ou par mail aux sollicitations des étudiants.

Une aide alimentaire 

Diverses formes d'aide alimentaire sont proposées en fonction de la situation des étudiants : colis d’urgence à retirer sur place, accès au Libre-service solidaire du SPF, carte d’accès aux Restaurants Solidaires de la Ville de Paris ou encore tickets-service utilisables en grande surface. Grâce à un soutien financier de la SMEREP, l'aide alimentaire sous forme de tickets-services a pu être renforcée depuis 2014.

Une aide vestimentaire 

Les antennes Étudiants peuvent délivrer des cartes d’accès à notre Boutique de la solidarité.

Un soutien matériel pour la réussite des études

Avec le soutien de la SMEREP, l'antenne Saint-Michel propose un soutien ponctuel pour le financement des cartes de transport. De plus, en fonction de ses possibilités, notre association propose des "coups de pouce" au moment de la rentrée universitaire pour l'achat de matériel informatique ou d'ouvrages universitaires. Enfin, avec l'aide des bénévoles, les étudiants peuvent solliciter des aides financières pour leur inscription à l'université, etc.

Une aide pour accéder à la culture et aux loisirs

Les antennes proposent des places de spectacles, de cinéma, pour des sorties ou des événements sportifs, en échange d'une participation financière symbolique.

Des conseils et une orientation

Les équipes travaillent en lien avec les autres structures du réseau social : CROUS, CAF, associations...

Les Antennes Étudiants ont également vocation à être des lieux de mobilisation de nouveaux bénévoles parmi les jeunes qui souhaitent s’engager contre l’exclusion et la précarité.