Les enfants, premières victimes de la pauvreté

20 décembre 2017
Les enfants représentent la moitié du public accueilli au Libre-service solidaire du Secours populaire de Paris

Les enfants représentent la moitié du public accueilli au Libre-service solidaire du Secours populaire de Paris.

LA PAUVRETÉ TOUCHE PRINCIPALEMENT LES ENFANTS

Ce 20 novembre 2017, on célébrait le 28e anniversaire de la Convention Internationale des Droits de l’Enfant (CIDE). Cette date faisait également  écho aux 25 ans du mouvement Copain du monde du Secours populaire. L'occasion de faire un point sur l’évolution du statut de l’enfant et de ses conditions de vie aujourd’hui.

Selon le dernier bilan publié par Innocenti (le centre de recherche de l'UNICEF), dans les pays riches 1 enfant sur 5 vit dans une pauvreté de revenus relative (seuil établi à 1.700 euros par mois pour une famille avec deux enfants). En France, on recense trois millions d'enfants pauvres. On constate que les enfants sont les premières victimes de la crise économique.

Pour remédier à cette situation le Secours populaire mène de nombreuses actions solidaires en direction des enfants, tout au long de l'année et tout particulièrement pendant les fêtes.

Un bénéficiaire sur deux Au secours populaire de paris est un enfant

L'aide alimentaire bénéficie à de nombreux bébés et enfants.

L'aide alimentaire bénéficie à de nombreux bébés et enfants.

Ce n’est pas moins de 7500 enfants que le Secours populaire accompagne toute l’année à Paris.

Ils bénéficient des aides proposées à leurs parents, comme le Libre-service alimentaire ou la Boutique de la solidarité. Certaines activités leur sont tout particulièrement dédiées, comme l’accompagnement scolaire, les sorties culturelles et de loisirs, les séjours de vacances ou encore la Journée des Oubliés des Vacances. A la rentrée scolaire, des kits complets de fournitures scolaires sont proposés, afin que tous les enfants puissent vivre leur scolarité dans des conditions favorable.

Le Secours populaire aide aussi les enfants à l’international, à travers la construction d’écoles, le soutien à des orphelinats ou de centres d’accueils pour les enfants des rues.

En ces périodes de fêtes, la campagne des Pères Noël verts vise à offrir à toutes les personnes victimes de la pauvreté et de l’exclusion un moment de partage et de célébration dans la dignité. Dès le mois de décembre, les Pères Noël verts passeront là ou le rouge ne pourra pas passer. Les enfants recevront des cadeaux pendant la "Hotte des Pères Noël verts", et pourront assister à de nombreux spectacles et arbres de Noël. De quoi permettre à chaque enfant de pouvoir raconter son Noël à ses camarades, de retour à l’école.