Urgence Madagascar

21 Mars 2017

Suite au cyclone Enawo, qui a frappé le 7 mars la côte nord-est de Madagascar et la situation de famine qui sévit dans le sud du pays, le Secours populaire de Paris fait appel à la générosité de tous et lance un appel aux dons.

Cyclone Enawo au Nord-Est de Madagascar

Après s’être formé dans l’océan Indien, le cyclone Enawo a frappé mi mars le nord-est de Madagascar puis s’est engouffré dans le centre et l’est de l’île, frappant Antananarivo. Enawo a été classé au niveau 4 sur une échelle d’intensité qui en compte 5. Selon la Croix-Rouge malgache, il s’agit du plus puissant cyclone qui frappe Madagascar depuis le cyclone Giovanna en 2012. Aujourd'hui, près de 425 000 personnes sont sévèrement affectées par cette catastrophe, 247 000 ont été déplacées. 

Au-delà des dégâts matériels importants avec toitures et arbres arrachés, routes et digues endommagées, il semble que la quasi-totalité des cultures de vanille, de cacao et de girofle soient détruites, de même que les rizicultures. Il faudra plusieurs années avant de pouvoir retrouver des niveaux de production comparables à ceux d’avant catastrophe. Pour l’heure la première des urgences concerne l’apport en eau potable des populations touchées, les puits ayant été souillés par les inondations.

Lutte contre la famine au Sud de Madagascar

Il y a quelques semaines, le partenaire malgache du Secours populaire, le Comité de Solidarité de Madagascar (CSM), avait alerté la mission du SPF, venue sur place, de la situation de famine que subissent les populations du Sud de l’île. Les provisions manquent depuis des mois et les prochaines récoltes ne sont pas encore là. Des centaines de milliers d’hommes, de femmes et d’enfants ne trouvent plus de quoi se nourrir.  « Plus de 1,2 million de personnes, presque pour moitié des enfants, sont dans un état d’insécurité alimentaire grave », confirme le docteur Randrianalison Andrianomentsoa, président du Comité de solidarité de Madagascar (CSM), association partenaire du Secours populaire depuis des décennies.

La famine frappe les régions d’Anosy, d’Androy et du Moyen Ouest, après trois années d’une sécheresse qualifiée de « dévastatrice » par l'Organisation des Nations unies pour l'alimentation et l'agriculture (FAO) et le Programme alimentaire mondial (PAM). L’aide apportée par le PAM et la FAO reste dramatiquement insuffisante.

Pour que le Secours populaire de Paris puisse agir, avec l'aide d' associations partenaires sur place, toutes les bonnes volontés (donateurs, bénévoles, enfants « copain du Monde », partenaires, entreprises et personnalités) sont invitées à se mobiliser :

AIDEZ NOUS, DONNEZ !

(cocher la case urgence Madagascar)

 

Événements à venir

25 Octobre 2017 - 7 Janvier 2018

Déposez une tirelire près de chez vous pour offrir un jouet et un sourire à un enfant suivi au Secours populaire !

20 Novembre 2017 - 10:45 - 7 Janvier 2018 - 18:00

Les bénévoles tiendront des stands "paquets-cadeaux" à la Fnac Saint Lazare et Italie II pendant sept semaines.

S'abonner à Événements et actions